Close
Claire Chazal inquiète pour son fils François, sombre accusation d’Hélène Devynck

Claire Chazal inquiète pour son fils François, sombre accusation d’Hélène Devynck

Claire Chazal serait très inquiète pour son fils François, né de sa relation avec PPDA, à cause des accusations de viol pesant sur ce dernier.

Le magazine « France Dimanche » la prétend horrifiée par ces accusations portées contre l’ancien présentateur du 20 heures de TF1.

Mais les accusations ne seraient pas près de s’estomper. Après l’écrivaine Florence Porcel, c’est au tour de la journaliste Hélène Devynck, journaliste de 54 ans et ancienne présentatrice sur LCI.

Elle affirme avoir été cédé sous la pression de PPDA.

«C’était impensable de ne pas passer à la casserole, mais tout autant impossible de le dire. Moi, je ne l’ai pas dit, je savais bien que si je disais quelque chose, il y avait un tel déséquilibre que je serais la p**e et lui le séducteur », a-t-elle lâché lors d’un entretien accordé au quotidien « Le Monde ».

«J’ai cédé. Mais j’ai serré les dents, et étouffé mes larmes. C’était vraiment humiliant. Je n’avais pas le choix, sinon je ne travaillais plus », a fait savoir la journaliste. Quand j’ai voulu que notre collaboration s’arrête, il a été vexé et cruel, et est allé dire à toute la rédaction que j’étais nulle ».

Elle semble mettre en doute les allégations de Claire Chazal, qui s’était portée au secours de PPDA.

« Je peux vous assurer que, bien qu’étant séducteur, aimant bien conquérir et même, peut-être, multiplier les conquêtes féminines, Patrick n’est pas dans la violence et la force », s’était-elle souvenue.

Laisser un commentaire

Close