Close
Christophe Dominici, l’étrange piste sur sa mort confirmée par le parquet

Christophe Dominici, l’étrange piste sur sa mort confirmée par le parquet

Le parquet de Nanterre en charge de l’enquête sur la disparition de Christophe Dominici a confirmé la fragilité psychologique du champion.

Il a perdu la vie le 24 novembre dernier des suites d’une chute d’un bâtiment désaffecté situé aux abords du parc Saint-Cloud en région parisienne.

La piste du suicide a tout de suite été évincée pour expliquer son geste.
Mais ce 7 décembre, un proche qui se confie sous le sceau de l’anonymat a livré de surprenantes révélations dans l’Équipe.

Christophe Dominici, papa de deux filles nées de sa relation avec Loretta Denaro, aurait été victime « de bouffées délirantes », quelques jours avant sa regrettable disparition.

Il aurait eu l’étrange impression d’être poursuivi par des « hommes en uniforme et armés, qu’il assimilait à des policiers d’une brigade anticriminalité ou des gendarmes de l’unité d’élite du GIGN ».
Aujourd’hui, le parquet confirme ce témoignage.

« Concernant l’affirmation d’un de ses proches sur son état psychologique, c’est en effet ce qui a été rapporté aux enquêteurs par ses proches, sans que d’autres éléments puissent confirmer cet état, qui pourrait également expliquer sa chute ».

Laisser un commentaire

Close