Christine Ockrent a apporté son soutien à Valérie Trierweiler, ciblée par les critiques ces derniers temps, en raison de sa décision de rester journaliste en dépit de son statut de première dame.

Il lui est reproché de faire dans le mélange des genres.
Roselyne Bachelot ou encore Bernadette Chirac lui ont apporté implicitement leur soutien.
Et c’est également le cas de la journaliste Christine Ockrent qui partage avec Valérie Trierweiler un point commun, celui de partager sa vie avec un homme politique.

Interrogée à ce sujet lors de son passage sur « C à vous », le rendez-vous d’Alessandra Sublet sur France 2, la journaliste a apporté son soutien à la première dame.
«Je rêve du jour où une femme sera présidente de la République et son Jules journaliste. On va rigoler et on verra ce qu’il se passera », a-t-elle indiqué.
Et Christine Ockrent de préciser qu’elle était de tout coeur avec «  toutes les femmes qui poursuivent leur parcours », estimant très compliqué d’avoir «  pour Jules un homme qui est président de la République ».