Close
Charlotte Casiraghi, une pression sournoise du prince Albert ?

Charlotte Casiraghi, une pression sournoise du prince Albert ?

Comme le rappelle ‘Cosas’, si Albert de Monaco ne s’implique pas directement dans la vie sentimentale de sa nièce, il surveillerait tout même ses fréquentations.

Depuis la mort de son père, Stefano Casiraghi, alors qu’elle n’était âgé que de trois ans, l’époux de Charlène jouerait d’une certain manière le père de substitution.

Et il pourrait aller jusqu’à mener sa petite enquête, indique le magazine péruvien, qui a consacré à plusieurs reprises sa Une à l’héritière Grimaldi.

Ce propos est partagé en partie par le magazine ‘Ici Paris’, pour lequel le prince souverain de Monaco n’hésiterait pas à mettre la pression sur le fiancé de sa nièce, le producteur Dimitri Rassam, afin que celui-ci fasse la grande demande.

‘Le prince Albert sait combien l’équilibre qu’il a su instaurer à Monaco est fragile’, avait indiqué un autre fois le magazine people. ‘Et Charlotte, s’elle est une femme amoureuse, ne peut pas oublier les devoirs dus à sa naissance’.
Il est fait cas de nombreuses petites pressions, que Charlotte Casiraghi évoquait elle-même lors d’un entretien accordé à ‘Vogue’.

‘Y aurait-il des discussions autour d’un futur mariage ? Une chose est sûre, la date n’a toujours pas été fixée’, s’était demandée la publication.

Laisser un commentaire

Close