Close
Charlotte Casiraghi, un confinement compliqué – L’aveu de Beatrice Borromeo changée par l’isolement

Charlotte Casiraghi, un confinement compliqué – L’aveu de Beatrice Borromeo changée par l’isolement

Si Charlotte Casiraghi a vécu un confinement plutôt difficile en raison de la maladie de son mari, Dimitri Rassam, testé positif au coronavirus, on ne peut pas en dire autant de sa belle-soeur, Beatrice Borromeo, la séduisante épouse de Pierre Casiraghi.

Au début de l’été, le magazine « Voici » faisait état de la traversée d’une sérieuse crise conjugale par la fille ainée de Caroline de Monaco. Son confinement dans la maison familiale de Barbizon, dans les Yvelines n’aurait été apaisé et pour cause !

Son mari, le producteur Dimitri Rassam, père de son petit Balthazar, aurait été testé positif au coronavirus. Il aurait été contraint de s’isoler sur une aile de leur résidence.
Les deux amoureux que Closer affirme sur le point de goûter à la paternité une seconde fois, n’auraient communiqué que par SMS.

Sa belle-soeur, Beatrice Borromeo, qui se confie dans les colonnes de l’édition italienne de Vanity Fair, nous apprend que cette période trouble, elle l’avait passée avec les siens dans une ferme du sud de la France. L’endroit précis n’a pas été dévoilé.

La journaliste italienne a été changée par cette période, et veut désormais se focaliser sur l’essentiel avec moins de mondanités.

« Je veux passer du temps avec mon père, qui a 85 ans et ces derniers mois, par précaution, il a été plutôt isolé. Quand grand-mère Marta ( Marzotto , ndlr) est décédée, il m’a fallu beaucoup de temps pour me pardonner de ne pas avoir fait certaines choses avec elle, notamment un voyage en Inde, une escapade qui lui tenait tant à cœur ».

Laisser un commentaire

Close