Close
Charlotte Casiraghi traumatisée, ce privilège « macabre » accordé par Karl Lagerfeld

Charlotte Casiraghi traumatisée, ce privilège « macabre » accordé par Karl Lagerfeld

Si Charlotte Casiraghi a peiné à contenir son émotion lors de la cérémonie d’adieu à Karl Lagerfeld, c’est parce qu’elle vu le corps du styliste quelques heures plus heures plutôt.

Le magazine «Ici Paris » revient en effet dans son édition du 27 février sur le déroulement de la cérémonie d’adieux au crématorium du Mont-Valérien à Nanterre.

L’ex directeur de la maison Chanel avait laissé des consignes très strictes sur la manière dont son corps allait être pris en charge par son entourage.

‘Je veux garder l’image de la dernière fois que j’ai vu les gens. J’ai rempli des papiers où je dis que je veux que personne ne me voie mort’, expliquait-il à Libération.
Mais cette consigne n’est pas imposée à ses intimes comme le précise le magazine Ici Paris dans son édition du 27 février.

Le regretté styliste « souhaitait la présence des Grimaldi et la princesse a respecté les volontés du styliste de sa vie », indique la publication avant de livrer les identités des personnes présentes lors de la fermeture du cercueil.

Il aurait été fermé en présence de sa coiffeuse depuis plus de trente ans, du mannequin Brad Kroenig, de Charlotte et Andrea Casiraghi ainsi que de Caroline de Monaco.

C’est une manière de leur signifier sa totale confiance. Charlotte Casiraghi quant à elle était effondrée. Son frère Andrea lui aurait tenu la main.

Caroline de Monaco qui le connait depuis plus de 45 ans le considérait comme un membre de sa famille.





Laisser un commentaire

Close