Close
Charlotte Casiraghi sur sa relation avec Gad Elmaleh «La violation de la vie privée est inacceptable»

Charlotte Casiraghi sur sa relation avec Gad Elmaleh «La violation de la vie privée est inacceptable»

Dans « Madame Figaro » dont elle fait la couverture, Charlotte Casiraghi a semble-il dénoncé les atteintes à sa vie privée, au détour d’un article publié dans ce magazine, à l’occasion des rencontres philosophique de Monaco.
«Les relations avec les autres sont déterminées par ce qu’ils savent ou ce qui croient savoir de nous », indique la compagne de Gad Elmaleh, au propos du thème de la vie privée.

«Tout aussi fort est le droit à chacun de ne livrer que ce qu’il souhaite. La violation de la vie privée est inacceptable, c’est la possibilité de se déterminer qui est anéantie, de s’exprimer au monde, de prendre des risques, et de vivre tout simplement sans appréhension », poursuit celle qui fait également la Une cette semaine du magazine «Gala ».

«Si nous sommes privés de cet espace qui nous appartient, où se tissent nos liens d’amour et d’amitié, (…) nous sommes considérablement limités », a-t-elle par ailleurs rappelé.

La fille de Caroline de Monaco a en outre dialogué avec le philosophe André Comte-Sponville, invité de ses rencontres philosophiques.
« J’ai découvert la philosophie au lycée François-Couperin, à Fontainebleau », explique la jeune femme à son interlocuteur avant d’avouer que cette discipline « a transformé [sa] vie ».

«Avec la philosophie, j’y voyais plus clair, j’avais le sentiment d’être plus consciente », poursuit la compagne de Gad Elmaleh, qui avoue également avoir ressenti la solitude « assez tôt ». « C’est ce qui m’a poussée vers l’introspection », ajoute-t-elle. Une recherche de distanciation qu’elle attribue plus volontiers à une « sensibilité personnelle » qu’à sa place dans une « famille […] un peu particulière ».

Laisser un commentaire

Close