Close
Charlotte Casiraghi, le fantasme de Patrick Besson

Charlotte Casiraghi, le fantasme de Patrick Besson

Patrick Besson a réalisé son fantasme en se glissant ‘ Sous Charlotte Casiraghi’, la compagne de Gad Elmaleh, et en se mettant dans la peau de « Tsar des Roches-Noires, le nouveau cheval de Charlotte ».

« Quand enfin je la sentis sur moi, mon cœur s’emballa, mes jambes aussi » ou « j’avais envie de sauter, oui », a-t-il écrit dans les colonnes de VSD.
La chute de la nièce du prince Albert lors du Eiffel-Paris Jumping a bien évidemment été évoquée. A l’époque cependant, ce n’était pas son cheval Tsar des Roches-Noires qui concourait mais Tintero.

‘Gad est là bas, dit Charlotte’, écrit Patrick Besson, qui se met dans la peau du cheval.

‘Elle me montra un homme que je regardais à peine. Un homme, c’est pour cet être inférieur, inélégant, petit, mal équilibré- un homme- qu’elle m’avait, à de nombreuses reprises, abandonné, durant des semaines entières’, poursuit-il.

‘J’étais outré. La cloche sonna. Le public retenait son souffle : on n’entendait plus que le mien. Je franchis machinalement les premiers obstacles. Sauter, soudain, ne m’intéressait plus. Charlotte avait compris que mon esprit était ailleurs. J’étais désuni, et du coup, elle se désunit aussi’, indique-t-il.

‘Nous arrivâmes au quatrième obstacle devant lequel je m’arrêtai, de peur de me casser quelque chose. Je vis un gros oiseau me passer par dessus la tête : C’était ma propriétaire.

Atterrissant sans ménagement sur le sol heureusement fort meuble, elle me regardait avec haine et je compris que je ne l’aimais plus. Heureusement, elle n’avait rien grave’.

Laisser un commentaire

Close