Close
Charlotte Casiraghi évite sa belle-sœur Beatrice Borromeo à la fashion week de Paris, la raison précisée

Charlotte Casiraghi évite sa belle-sœur Beatrice Borromeo à la fashion week de Paris, la raison précisée

Après une apparition à une exposition canine, Charlotte Casiraghi serait de retour à Paris pour la fashion Week, où elle aurait évité sa sœur, Alexandra de Hanovre, et sa belle-sœur, Beatrice Borromeo.

Ces dernières ont en effet pris la pose en marge du défilé de Dior dont l’épouse de Pierre Casiraghi est l’égérie.

Pas de trace à leurs côtés de Charlotte Casiraghi. Et la raison a été rappelée par la version italienne de Marie-Claire.

En sa qualité d’égérie de Chanel, la fille ainée de la princesse Caroline de Monaco serait dans l’impossibilité de se rendre aux défilés d’autres griffes.
Par ailleurs, il y a peu, ,l’épouse du Pierre Casiraghi, aurait fait de l’ombre à sa belle-soeur après avoir été désignée princesse la mieux habillée du monde, par Tatler, magazine britannique fondé en 1901 par Clement Shorter et publié par le groupe américain de presse Condé Nast.
Et sa cible est un lectorat aisé, il est axé sur la mode, « sur un certain style de vie principalement britannique, ainsi que sur la haute société et la politique ».
La journaliste italienne succédait ainsi à Kate Middleton, la princesse de Galles, et Meghan Markle, l’épouse du prince Harry.

En plus de la mode, Charlotte Casiraghi, mariée au producteur Dimitri Rassam, est passionnée de livre, un point commun qu’elle partage avec Karl Lagerfeld, le regretté directeur de la maison Chanel
« Ma passion pour les livres a créé entre nous une proximité très forte. C’était un partage intime, presque secret. Il n’avait aucune envie de faire de la mode avec moi », a confié l’héritière monégasque à Madame Figaro.

« Il m’a énormément encouragée dans mes études. À 16-17 ans, j’ai passé deux étés chez lui, à Biarritz. Il m’a fait découvrir Lou Andreas-Salomé, la poésie d’Emily Dickinson et de Rainer Maria Rilke… Ensuite, il m’envoyait des livres de philo allemande supercompliqués, des traductions d’ouvrages introuvables ».

Laisser un commentaire

Close