Close
Charlotte Casiraghi et Pauline Ducruet « irritent » Albert, sa réplique sèche

Charlotte Casiraghi et Pauline Ducruet « irritent » Albert, sa réplique sèche

Charlotte Casiraghi et Pauline Ducruet ont indirectement été rappelées à leur devoir, à leur qualité de « monégasque » et membre de la famille princière, par le prince Albert de Monaco, qui serait irrité par leur récente sortie publique.

La fille de Stéphanie de Monaco avait, comme le rapportait ‘France Dimanche’, reconnu qu’elle ne supportait pas la vie à Monaco, tout en faisant l’éloge de New York, villa pour laquelle elle avait eu un coup de coeur.

«Ce qui m’oppressait le plus, c’était la “petitesse”. Très vite, je me suis sentie à l’étroit. À Monaco, quand on a fait trois restaurants et deux cafés, on a fait le tour. », lançait la styliste.
Même si Charlotte Casiraghi ne l’exprime pas ou indirectement, elle doit sans partager l’avis de sa cousine à propos de la pression à Monaco.

En confidence avec « schweizer-illustrierte », Charlotte Casiraghi déplorait aussi la pression dont les femmes font l’objet, même dans un milieu privilégié.
La jeun maman en profitait aussi pour dénoncer ‘le point de vue’ général sur les mères, et évoque en filigrane son cas personnel, celui de mère.

Ces sorties médiatiques semblent avoir irrité le prince Albert qui a sonné la fin de la récré. Le mari de Charlène de Monaco a rappelé qu’être monégasque, ce n’est pas seulement des privilèges, c’est aussi des devoirs.

«Être Monégasque, c’est aussi avoir des droits et des devoirs. Par son travail, en Principauté ou à l’extérieur, cela implique de faire honneur à son pays dans la continuité de ceux qui nous ont précédés et dont la vie, à certaines périodes, était moins facile », a-t-il lancé lors d’un entretien accordé à ‘Monaco-Matin’.





2 comments

  1. PRIOVILLE BOUIN says:

    Elles ce comportent comme 2 potasses..

  2. Elizabeth Foures says:

    Elles ont l’âge de découvrir le monde surtout Mademoiselle Pauline ducruet , on ne pas appeler la principauté de Monaco un pays ,c’est un petit royaume certes mais minus cule et le Prince Albert à bon dos il n’à certainement pas pu leur parler ainsi , encore un ragot de journalistes , un de plus ……… LIZA GUIDO DE POMERAC .

Laisser un commentaire

Close