Close
Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh, le baptême de leur fils à l’origine des tensions

Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh, le baptême de leur fils à l’origine des tensions

En faisant baptiser son fils Raphaël, fruit de sa relation avec Charlotte Casiraghi, Gad Elmaleh aurait provoqué la colère de quelques membres de sa famille, rapporte ‘VSD’.

Le magazine publie dans son dernier numéro des extraits du livre de Stéphane Koechlin, ‘Gad Elmaleh, la vie pas normale’, où il est en partie question du baptême de Raphaël.

‘Le petit garçon serait élevé dans la religion de l’État de Monaco, le catholicisme ! Gad y avait consenti, provoquant la bouderie de sa propre famille. Ni son père David, ni son oncle Albert ne participèrent à la cérémonie’, rapporte ‘VSD’, qui rejoint en cela le magazine ‘Ici Paris’ qui rappelait que la décision de Gad Elmaleh de baptiser son fils cadet avait été dénoncée par la communauté juive.

Le prince Albert de Monaco « a été très sensible » à la démarche de Gad Elmaleh. « En revanche, l’entrée de Raphaël au sein de l’église catholique a fait débat dans la communauté juive », et plus particulièrement sur les sites communautaires rappelait « Ici Paris ».

L’éventuelle circoncision du petit Raphaël avait été largement commentée.

Sa décision avait en effet fait couler beaucoup d’encre.

« Par définition, son fils n’était pas juif, à moins que Madame se soit convertie. Donc pourquoi parler de circoncision ? Quel rabbin digne de ce nom voudra le circoncire », était-il notamment commenté.

La décision a « fait couler beaucoup d’encre », ce qui rend « son geste encore plus beau » a soufflé la journaliste.
« Il a fait passer avant tout le monde et avant dieu des considérations humaines. Non seulement pour sa dame mais aussi pour son fils », car en faisant de Raphaël un catholique, il l’a fait entrer de plein pied dans la famille Grimaldi, ce qui devrait assurer au bout de chou un avenir radieux », expliquait le magazine Ici Paris.

Laisser un commentaire

Close