Close
Charlotte Casiraghi, Dimitri Rassam, divorce, rumeur balayée d’un revers de main

Charlotte Casiraghi, Dimitri Rassam, divorce, rumeur balayée d’un revers de main

Tandis qu’une rumeur fait état de quelques tensions avec son mari, Dimitri Rassam, le père de son second enfant, Charlotte Casiraghi s’est illustrée par un clin d’oeil, un petite allusion à son mari.

Sa confidence est reprise par le magazine « Ici Paris », qui revient sur son engagement avec Chanel, une maison prestigieuse avec laquelle elle a toujours été liée.

« C’est presque, si j’étais née avec Chanel », a-t-elle confié dans une vidéo de présentation de la nouvelle collection, relaye Ici Paris.
L’épouse de Dimitri Rassam fait référence à cette photo de sa mère, la princesse Caroline de Monaco, qui était enceinte d’elle.

« Magnifiques photos de Karl Lagerfeld », glisse-t-elle, avant de faire référence de son mariage avec le père de son second fils.

«Et plus récemment de mon mariage, où j’ai porté l’une des dernières robes de Karl, de sa collection haute couture », a confié l’héritière Grimaldi.
«Charlotte en Chanel, l’histoire ne fait que donc que continuer ».
En décembre dernier, le magazine « Voici » avait évoqué un divorce, mais sa mère, Caroline de Monaco, aurait posé son véto.

«Charlotte est sonnée, elle a beau se sentir rebelle, elle a besoin viscéral d’avoir l’assentiment de sa mère. Et surtout, elle pensait que ça se passerait comme avec Gad Elmaleh, le père de son fils Raphaël, 7 ans, dont elle s’était séparée sans que cela fasse des vagues », précisait l’hebdomadaire dont le propos est conforté par une source proche de la famille.

« La différence, c’est qu’ils n’étaient pas mariés, alors Caroline n’avait pas trop rien dit. », a glissé un intime qui a décidé de se livrer sous le sceau de l’anonymat.

« L’heure est grave et la communication est rompue », a assuré ce proche.
« Caroline refuse d’en parler, ell veut que tout le monde se réunisse pour Noël comme si tout aller bien et surtout pour qu’ils parviennent à convaincre Charlotte de Laisser tomber », était-il par ailleurs indiqué.

Laisser un commentaire

Close