Close
Charlotte Casiraghi, ce grand projet en lien la visite d’Emmanuel Macron au Rwanda

Charlotte Casiraghi, ce grand projet en lien la visite d’Emmanuel Macron au Rwanda

Le séjour d’Emmanuel Macron au Rwanda, où il a reconnu particulièrement la responsabilité de la France dans le génocide des Tutsi aurait sans doute intéressé Charlotte Casiraghi, la fille de Caroline de Monaco, qui s’était intéressée à cette sombre histoire dans sa première production.

L’égérie de Chanel avait suivi les pas de son mari, Dimitri Rassam, en se lançant dans la production.

Elle a produit «Notre-Dame du Nil », une adaptation d’un livre de Scholastique Mukasong, un projet qu’elle évoquait auprès de Madame Figaro.

« C’est plutôt l’idée d’accompagner un projet qui est née d’un livre de Scholastique Mukasonga », a-t-elle indiqué, évoquant une aventure « humaine et sa construction », qui l’ont intéressée.

Et cette production de Charlotte Casiraghi est liée à la visite d’Emmanuel Macron au Mémorial du génocide de Kigali, où reposent les restes de 250 000 des plus de 800 000 victimes.

Le chef de l’État est venu notamment « reconnaître [les] responsabilités » de la France dans le génocide de 1994 au Rwanda.
Il précise toutefois que la France « n’a pas été complice », mais elle a fait « trop longtemps prévaloir le silence sur l’examen de la vérité ».
«Seuls ceux qui ont traversé la nuit peuvent peut-être pardonner, nous faire le don de nous pardonner ».

Laisser un commentaire

Close