Close
Charlotte Casiraghi agacée en Allemagne, une question la met hors d’elle

Charlotte Casiraghi agacée en Allemagne, une question la met hors d’elle

Charlotte Casiraghi semble agacée par la question d’un journaliste allemand, qui laisse entendre qu’elle s serait lancée dans la philosophie pour se donner une réputation et pour soigner son image.

La fille de Caroline de Monaco s’est confiée lors d’un entretien accordé au média allemand Welt, nouvelle étape de la promotion de « L’Archipel des passions », l’ouvrage philosophique qu’elle a co-écrit avec Robert Maggiori, qui était son professeur au lycée.

«On parle beaucoup de greenwashing. Il s’agit d’une bonne conscience écologique. Vous avez lancé les Rencontres philosophiques de Monaco afin de donner à la Principauté de Monaco une figure de proue intellectuelle », demande la journaliste dont la question semble avoir irrité la ravissante brune.
« Je n’ai jamais été accusée de cela », réplique-t-elle.

Mais le journaliste ne lâche pas le morceau et affirme que beaucoup d’observateurs seraient « surpris par (son) intérêt pour la philosophie ».

Charlotte Casiraghi rappelle que la philosophie n’est pas passe-temps soudain, mais un besoin profondément ancré en elle.

«Elle suit une passion et un besoin profondément enraciné », insiste l’heureuse maman de deux enfants dont le petit Balthazar, fruit de ses amours avec le producteur Dimitri Rassam.

Laisser un commentaire

Close