Close
Charlène de Monaco, sa grossesse gémellaire sous haute surveillance

Charlène de Monaco, sa grossesse gémellaire sous haute surveillance

Charlène de Monaco est sous haute surveillance depuis la confirmation de sa grossesse le 30 mai dernier, près de trois ans après son mariage avec le prince Albert de Monaco.

L’ancienne championne de natation est non seulement à l’honneur dans les colonnes du magazine « Ici Paris » mais aussi dans « Voici », qui revient sur sa grossesse, qui serait placée sous haute surveillance.

« Depuis l’annonce de sa grossesse vendredi 30 mai, la jolie blonde, devenue centre de toutes les attentions, rayonne de bonheur », rapporte la journaliste, qui rappelle que cette annonce est bien évidemment un « soulagement pour tous ceux qui en rêvaient depuis » les noces du couple princier célébrées il y a trois ans.
Voici évoque également l’éventualité que cette grossesse soit gémellaire.

« Oops, si l’information se confirme, c’est une sacrée nouvelle, mais aussi le début d’une grossesse sous haute surveillance », poursuit le magazine, expliquant qu’une grossesse gémellaire comporte son lot de risques.

« Mais aussi d’un coup, la princesse porte en elle l’héritier du Rocher, trésor inestimable- celui qui naîtra le premier ». Charlène de Monaco n’en a donc pas fini d’être talonnée « par ses gardes du corps, ni d’être auscultée ».

L’épouse du prince Albert sera par ailleurs « soumise à nombreuses échographies et suivie par tous les médecins du palais ».
« Les six prochains mois s’annoncent donc très compliqués », prédit Voici.

Laisser un commentaire

Close