Close
Charlène de Monaco, virus au palais, terrifiée par la régence, charge trop lourde

Charlène de Monaco, virus au palais, terrifiée par la régence, charge trop lourde

Le prince Albert de Monaco a été testé positif au coronavirus, qu’il a heureusement réussi à terrasser. Mais durant ce laps de temps, Charlène de Monaco aurait senti le poids de la responsabilité sur ses épaules. Et elle aurait été terrifiée. C’était elle la régente !

Le prince souverain de Monaco a été infecté par le Covid-19 et avait été placé en quarantaine dans son palais. Sa famille, Charlène de Monaco et leurs adorables jumeaux, Gabriella et Jacques, s’étaient isolés à Roc Agel, le domaine campagnard situé sur les hauteurs de Monaco.

Le prince Albert avait réussi à diriger les affaires de la principauté malgré la maladie. Mais si son état s’était détérioré, c’était à Charlène de Monaco de prendre les rênes du pouvoir, celle à qui reviendra la charge de trancher de grandes décisions, rappelle le magazine « Bunte ».

L’ex nageuse est en effet celle qui est la plus proche dans l’ordre successoral du Prince Héréditaire, Jacques.

Pour prendre ses décision, elle aurait été assistée par un conseil de régence « composé d’un président, du Secrétaire d’État, du président du Conseil d’État et de quatre autres personnes désignées par le souverain, dont fait partie la princesse Caroline de Monaco, qui est quatrième dans l’ordre de succession.

1 comment

  1. Gabriella Bonnot says:

    non Bunte se trompe , il y a déjà un conseil de Régence, le président est Michel Boeri, puis 7 membres Patricia Husson, André Garino ,,Alain Sangorgio, Claude Cellario, Guy Magnan, Henry Rey, les noms des mebres du conseil de régence est sur le site du Palais
    Caroline ne fait pas partie du conseil de régence, elle n’a rien à voir
    Mais ça ne m’étonne pas de Bunte car ce magazine fait encore croire qu’elle est encore mariée et vit avec Ernst Auguste de Hanovre
    Evitez de rapporter leur mensonge

Laisser un commentaire

Close