Close
Charlène de Monaco, une triste année 2020, enfant caché, la trahison du prince Albert

Charlène de Monaco, une triste année 2020, enfant caché, la trahison du prince Albert

S’il est une chose que Charlène de Monaco ne supporterait pas, ce serait la nouvelle accusation visant son mari et portée par une Brésilienne. Le prince Albert est accusé d’être le père d’un enfant illégitime, connu après sa rencontre avec l’ex-nageuse.

De tensions au sein du couple princier, il en est question dans le dernier numéro de Voici, qui s’interroge sur les raisons du récent pétage de câble de la princesse, qui a fait jaser sur le rocher avec une nouvelle coupe, une coupe de cheveux hallucinante : Un half-hawk. La maman des adorables Gabriella et Jacques avait la moitié du crâne rasée.

«Un coup de folie capillaire dont on ne peut se demander s’ils ne serait pas une manière d’exprimer ce qu’elle ressent intérieurement », rapporte le magazine people, reprenant les confidences livrées par une proche au Daily Mail.

« Elle a passé une année terrible », a confié l’une de ses proches.
«Confinée à Monaco, obligée d’assurer seule pendant des semaines alors que son mari était atteint du Covid-19, elle a en plus subi une terrible humiliation », indique la publication.
L’humiliation est en question est que le fait que le prince Albert ait été accusé d’être le père d’un enfant illégitime. Un brésilienne de 34 ans affirme que le prince est le géniteur de sa fille née le 4 juillet 2005.
A l’époque, Charlène de Monaco était déjà en couple avec le prince Albert.
Si celui-ci est le vrai père, la princesse le vivrait comme une véritable trahison.

Laisser un commentaire

Close