Close
Charlène de Monaco : une syncope vasovagale, la vérité éclate sur sa disparition estivale

Charlène de Monaco : une syncope vasovagale, la vérité éclate sur sa disparition estivale

Pendant six semaines, Charlène de Monaco avait disparu des radars cet été, ratant même une croisière en Méditerranée avec son mari et leurs jumeaux, Gabriella et Jacques. De nouvelles pistes sur les raisons de sa disparition ont été livrées.

D’après le magazine In Touch, l’épouse du prince Albert ne séjournerait que très rarement sur le Rocher. Elle aurait passé du temps dans une clinique en Suisse, et plus tard, elle aurait séjourné dans un village de la Cote d’Azur.

Elle ne serait toujours pas remise de son opération à l’oreille. Elle déplorerait aussi un collapsus, qui est une chute de tension.
«La syncope vasovagale est déclenchée par des réflexes propres au corps et n’est pas nécessairement une maladie », est-il précisé sur un site spécialisé.
En entretien avec le magazine sud-africain You, Charlène de Monaco a confirmé avoir « traversé une période difficile ».

« Mon quotidien tourne autour de mes enfants », disait-elle. « La famille me soutient ! ».

Durant cette période difficile, elle s’est aussi réfugiée dans la religion.
« Je suis profondément croyante, et ce fut un honneur et un privilège de rencontrer le pape François au Vatican. J’ai partagé un moment solennel et émouvant avec mon mari. La foi m’a guidé dans les moments difficiles de ma vie »,
a déclaré la princesse, apparue en relative bonne forme aux funérailles de la reine Elizabeth II à l’abbaye de Westminster à Londres.

Laisser un commentaire

Close