Close
Charlène de Monaco ultra maigre, douleurs morales, ce qu’elle ne pardonne pas Albert

Charlène de Monaco ultra maigre, douleurs morales, ce qu’elle ne pardonne pas Albert

Les causes de la perte de poids draconienne de Charlène de Monaco, coincée depuis des mois en Afrique du Sud, est précisée par le magazine Public. Le comportement de son mari en cause.

L’hebdomadaire commence par alimenter une rupture avec le prince Albert de Monaco. Elle aurait demandé une compensation financière de 430 millions d’euros, croit savoir le magazine people, qui se base sur une rumeur colportée par le magazine Globe, un bruit récurrent maintes fois démentis par le Palais princier.

Et dans son dossier, « Public » s’interroge sur la cause de la minceur extrême de la maman de Jacques et Gabriella.

Charlène de Monaco apparait amaigrie et affaiblie sur les réseaux sociaux.

« Sa silhouette athlétique de championne, conservée malgré l’arrêt de la compétition ? Ses joues pleines et son visage plutôt rond ? Ils semblent loin, tant la blonde de 43 ans a fondu », observe la publication avant de livrer quelques pistes.

Ce seraient ses souffrances ORL lui couperaient l’appétit.
Des douleurs morales à cause de la distance prises non seulement avec le prince Albert de Monaco mais aussi avec ses jumeaux.

La première dame du Rocher ne supporterait pas d’être snobée par son mari, qu’elle n’aurait pas revu depuis août dernier, quelques jours avant la rentrée scolaire.

« Ces 12000 kilomètres, entre Monaco et l’Afrique du Sud, n’auraient pourtant pas dû être infranchissables ! Après tout, le monarque a tout le loisir d’aller voir sa femme ».

Laisser un commentaire

Close