Close
Charlène de Monaco- Tordante de rire quand elle se lance dans une imitation

Charlène de Monaco- Tordante de rire quand elle se lance dans une imitation

Charlène de Monaco est loin d’être une princesse froide et triste, confirme ‘Paris Match’ qui consacre un dossier à la naissance des jumeaux princiers, Jacques et Gabriella, qui ont vu le jour le 10 décembre.

‘En 2011, sa main droite dans celle de l’homme qu’elle aime, portant une robe qui a nécessité 2500 heures de travail, la roturière devient devant 3 milliards de téléspectateurs, Altesse sérénissime, nantie de plus de titres de noblesse (trois fois duchesse, trois fois marquise, sept fois baronne, et trois fois dame ) qu’aucune femme au monde n’en a jamais souhaité’, rapporte l’hebdomadaire, avant de revenir sur les critiques dont l’ex nageuse a été victime juste après son mariage.

‘Elle vient à peine d’entrer dans leur vie que les monégasques lui reprochent déjà de ne pas parler français. Ils reprochaient déjà la même chose à Grace’, rappelle ensuite ‘Paris Match’ avant de mettre en doute la supposée froideur de l’épouse du prince Albert.

‘Ils la jugent froide, ils se trompent. La jeune femme est spontanée et naturelle. Elle aime les autres, fond devant les enfants, et pratique un humour très anglo-saxon, mordant et franchisant’, précise la publication.

‘Tordante de rire quand elle se lance dans une imitation, un talent qu’elle a développé en équipe nationale’, a fait savoir le magazine.
‘Une qualité essentielle pour supporter (…) l’aspect protocolaire assez lourd de fonction, est-il commenté.

Laisser un commentaire

Close