Close
Charlène de Monaco terrifiée par la fête Nationale – retour fébrile au Rocher

Charlène de Monaco terrifiée par la fête Nationale – retour fébrile au Rocher

De retour au Rocher après huit mois d’absence pour raison de santé, Charlène de Monaco serait terrifiée à l’idée de s’afficher en public à l’occasion de la fête nationale monégasque.

D’après le magazine Voici, l’épouse d’Albert de Monaco serait sevrée depuis à peine sept semaines.

Charlène de Monaco en aurait fini de sa supposée addiction aux anti-douleurs après avoir suivi une cure de désintoxication durant plusieurs semaines.

Une source proche du Palais s’est confiée à ce sujet auprès de Voici. 

«Elle est sevrée depuis sept semaines, mais assez fébrile à l’idée de devoir affronter la vie qu’elle a voulu fuir, avec son cortège d’obligations ».
La maman de Jacques et Gabriella serait terrifiée à l’idée de faire face au public. Elle se sait très attendue.

« L’approche de la fête nationale monégasque, le 19 novembre, la terrifie. Elle n’a jamais aimé cet événement », explique ce proche qui a décidé de se confier sous le sceau de l’anonymat.
Les Monégasques seraient quant à soulagés du retour de leur princesse après des mois d’absence.
La crise conjugale ne serait pas désamorcée et parmi les proches du couple princier, ce serait l’angoisse.
La « rechute » de Charlène de Monaco serait aussi crainte.
« Certains vont même jusqu’à penser qu’il pourrait y avoir y avoir une annonce de séparation d’ici à la fin de l’année », a fait savoir une proche.

Laisser un commentaire

Close