Close
Charlène de Monaco sous l’influence d’une secte – Une « sorcière » imposée au palais

Charlène de Monaco sous l’influence d’une secte – Une « sorcière » imposée au palais

Si Charlène de Monaco est supposée si mal à l’aise sur le Rocher, qu’elle aurait fui selon le magazine « Public », ce serait en partie en raison de l’influence négative d’une prêtresse, une médium, rescapée d’une secte.

Des précisions sur cette « intime » de la princesse du Rocher avaient déjà été livrées non seulement par « Paris Match », mais aussi dans les colonnes de « Ici Paris ».

Cette femme « perçue » comme une sorcière dans l’entourage de la première dame aurait été imposée au palais princier.

« De quoi se poser de sérieuses questions sur l’état psychologique », de l’épouse du prince Albert de Monaco.
«La princesse ne prend aucune décision sans l’avis de cette étrange prophétesse venue d’Australie ».
Son identité a été dévoilée.

Il s’agit de Dawn Earl, décrite comme « une numérologue sud-africaine rescapée d’une secte.
Son influence sur Charlène de Monaco serait très immense, a assuré Paris Match, et aurait suggéré qu’un de ses proches, informaticien, « devienne le graphiste officiel de la principauté », ce qui angoisserait les sujets du prince Albert.
La maman de Jacques et Gabriella, qui a participé à une campagne contre le braconnage en Afrique du Sud, ne n’est pas exprimée à ce sujet.

Laisser un commentaire

Close