Close
Charlène de Monaco sournoise, un espion pour surveiller Albert au Bal de la Rose

Charlène de Monaco sournoise, un espion pour surveiller Albert au Bal de la Rose

Même si Charlène de Monaco a brillé par son absence lors du Bal de la Rose, cela ne l’a pas empêché d’envoyer quelques espions. Des proches très fiables.

C’est le 30 mars dernier que se déroulait le Bal de la Rose, un diner mondain organisé au profit de
la fondation Princesse Grace, une œuvre internationale de bienfaisance à vocation charitable, présidée par la princesse Caroline de Monaco. Le prince Albert en assure la vice-présidence.

Caroline de Monaco était entourée de ses quatre enfants lors de cette soirée à laquelle assistait aussi Carole Bouquet, la mère du producteur Dimitri Rassam, le fiancé de Charlotte Casiraghi.
Ni Stéphanie de Monaco ni Charlène de Monaco n’étaient de la fête.

Mais comme le rapporte le média espagnol Bekia, la première dame du rocher a envoyé quelques fidèles, histoire d’être « d’assurer sa présence indirectement », et pourquoi pas espionner pour son compte.

Il s’agit de son frère Gareth Wittstock apparue aux bras de sa sublime Roisin Galvin.
Et il a sans doute dû lui rapporter que son mari s’était lâché sur les pistes de danse avec une actrice.





Laisser un commentaire

Close