Close
Charlène de Monaco, ses jumeaux débarrassés d’une relation toxique, révélation d’un spécialiste

Charlène de Monaco, ses jumeaux débarrassés d’une relation toxique, révélation d’un spécialiste

Suite à l’absence de Charlène de Monaco, bloquée en Afrique du Sud en cause d’une infection ORL, ses jumeaux Gabriella et Jacques se seraient débarrassés d’une relation toxique dont la nature avait été précisée par le magazine Ici Paris.

La princesse du Rocher en avait elle-même dans une interview. Il s’agit de la pratique du co-dodo.

Charlène de Monaco expliquait que ses deux adorables enfants partageaient son lit, en l’absence du prince Albert, très souvent en déplacement.

D’après Ici Paris, cette pratique aurait nuit «  à l’autonomie de Jacques et Gabriella ». À terme, cela pourrait engendrer ‘une sorte de surprotection », et développerait une forme de dépendance affective.

«Le cododo entretient la fusion entre la mère et l’enfant, ce qui n’encourage pas, à terme, la nécessaire séparation et exclut le père », expliquait un pédiatre.

L’éloignement de Charlène de Monaco débarrasserait les héritiers Grimaldi de cette relation « toxique » avec leur mère.

Le contact est cependant maintenu avec la mère et ses enfants.
Celle qui pourrait refaire son grand retour au Rocher fin octobre a reçu la visite du prince Albert et ses jumeaux quelques jours avant fin août, peu avant la rentrée.

Après des mois d’isolement, la première dame aspire à rejoindre les siens.
« Elle est prête à rentrer à la maison », a confié le prince Albert au magazine People. « Elle a dit en plaisantant qu’elle était prête à embarquer sur un bateau pour revenir en Europe ».

Laisser un commentaire

Close