Close
Charlène de Monaco se réfugie dans la religion, Carole Coste prend du galon au Palais

Charlène de Monaco se réfugie dans la religion, Carole Coste prend du galon au Palais

Réfugiée dans la religion, Charlène de Monaco serait son grand retour bientôt sur le Rocher, où elle pourrait croiser sa meilleure ennemie, Carole Coste, l’ex-compagne d’Albert de Monaco, et mère de son fils ainé. Elle jouirait d’un régime de faveur. Ce serait la seule à pouvoir parler.

C’est ce que confirme non seulement le magazine allemand Woche-heute, mais aussi ‘Elle’, qui a recueilli les confidences de quelques proches. Peu de gens peuvent parler en principauté, contrairement à Nicole Coste, qui a pris la parole dans Paris Match, pour réduire en cendre la première dame officielle, que visiblement elle ne porterait pas dans son cœur.

Les autres proches du prince Albert de Monaco seraient réduits au silence.
«  Vous ne vous rendez pas compte, des carrières peuvent sombrer pour un mot de trop. », a confié une source qui a décidé de se livrer sous le sceau de l’anonymat.

L’état de Charlène de Monaco serait inquiétant et aurait trouvé refuge dans la religion.

«Sa foi s’est approfondie ces derniers temps et ça lui est d’un grand secours pour tenir. Ses enfants lui manquent terriblement, mais elle n’a aucun moyen de les faire venir auprès d’elle, constitutionnellement, ils appartiennent à la principauté », a-t-elle indiqué.
Ce serait pour titiller la jalousie de Charlène de Monaco que le prince Albert a invité son ex à une fête monégasque. Une première !

Laisser un commentaire

Close