Close
Charlène de Monaco « sans garde du corps » à Paris, petite concession d’Albert

Charlène de Monaco « sans garde du corps » à Paris, petite concession d’Albert

Charlène de Monaco a fait une apparition remarquée à Paris, à l’occasion de la fashion week. Elle a assisté au défilé Akris, une maison de couture suisse spécialisée dans les produits de luxe pour femmes conçue par le directeur créatif Albert Kriemler. Et ce qui a surpris, c’est sa sécurité minimale.

La princesse Charlene a assisté au défilé Akris printemps-été 2023 ce week-end au Palais de Tokyo à Paris.

La maison de haute couture suisse a célébré ses 100 ans et la « collection comportait des recréations de pièces conceptionnelles au fil des ans ».

Pour l’occasion, l’épouse du prince Albert portait une pièce de la nouvelle collection avant que celle-ci ne soit présentée, a précisé un compte Instagram dédié à la princesse.

Mais comme le précise la version allemande de In Touch, elle est apparue avec une escorte minimale : un seul garde du corps.
Dans le passé comme le révélait Voici, elle était surveillée en permanence par une dizaine de gardes du corps.

« Elle est surveillée en permanence par une dizaine de gardes, du coup, elle ne sort même plus pour faire les courses, elle envoie les gardes récupérer ce dont elle a besoin », fait savoir une source, habituée du Rocher.
Pour « Voici », l’épouse du prince Albert est « prisonnière de sa cage dorée ».

Laisser un commentaire

Close