Close
Charlène de Monaco réjouie par Jean-Pierre Pernaut, « confidence » qui fait chaud au coeur

Charlène de Monaco réjouie par Jean-Pierre Pernaut, « confidence » qui fait chaud au coeur

Si Charlène de Monaco était honteuse suite au comportement de son mari, le prince Albert de Monaco, qui s’est affiché sans masque lors d’une fête sur le Rocher en pleine crise sanitaire, on ne peut pas en dire autant de Jean-Pierre Pernaut.

Ce dernier a salué la manière dont la crise sanitaire provoquée par le Covid-19 a été gérée par le gouvernement monégasque. Pourtant, le prince Albert de Monaco a été testé positif à ce fichu virus qui lui a compliqué la vie durant plusieurs jours.

Les petits commerces et les restaurants n’ont pas été fermés, contrairement à la France.

La situation en France est jugée « ridicule » par Jean-Pierre Pernaut qui quittera son poste du JT du 13 hures fin décembre.

« Apparemment là-bas il n’y a pas de covid. Les restaurants et les commerces sont ouverts. Et ils n’ont jamais eu autant de clients venus de chez nous » a dénoncé le mari de Nathalie Marquay.

Le bout du tunnel s’approche puisqu’un vaccin pourrait être proposé dès le début de l’année, Gabriel Attal a fait savoir Gabriel Attal sur le plateau de l’émission 4 Vérités sur France 2.

« L’agence européenne du médicament a indiqué ce week-end qu’elle pensait pouvoir donner une validation à un premier vaccin d’ici la fin de l’année pour qu’il puisse être distribué à partir du mois de janvier », a-t-il indiqué.

Laisser un commentaire

Close