Close
Charlène de Monaco, pétage de câble en public, une trouble confidence

Charlène de Monaco, pétage de câble en public, une trouble confidence

Si les moindres gestes de Charlène de Monaco sont surveillés à la loupe par les photographes, c’est pour une surprenante raison. Et elle a été dévoilée.

‘7 Tage’ a consacré un long dossier agrémenté de superbes photos de l’épouse du prince Albert de Monaco, non seulement pour alimenter une nouvelle fois sa grossesse, mais pour rappeler la pression médiatique dont elle fait l’objet et cela depuis son entrée dans la famille princière il y a une dizaine d’années.

Ses faux-pas seraient guettés par les photographes, et s’elle ‘craque en public se serait la jackpot’.

Ce propos est conforté par le magazine l’Express, qui rappelle que les photos prises par les photographes accrédités auprès du palais et chargés de couvrir les événements publics, ‘ne rapportent qu’entre 600 à 1 000 euros à leurs auteurs’.

Et leur espoir serait qu’un imprévu survienne. Et c’est déjà arrivé dans le passé, comme les larmes de Charlène de Monaco à son mariage, ou encore la grosse émotion de Stéphanie de Monaco, qui a littéralement craqué à l’occasion de la fête de Sainte-Dévote, une cérémonie religieuse célébrant la Sainte-patronne de de la principauté.

Et ce jour là, sans aucune raison, elle a fondu en larmes en public. La pression avait été évoquée. Certaines rumeurs alimentées par la presse allemande faisaient cas d’une une grosse déception amoureuse.
Ce cliché aurait pu rapporter ce jour là 25000 euros à son auteur.





Laisser un commentaire

Close