Close
Charlène de Monaco, nouveau choc au Palais, son confident risque 60 ans de prison

Charlène de Monaco, nouveau choc au Palais, son confident risque 60 ans de prison

De retour sur le Rocher après un isolement forcé à l’étranger, peut-être en Suisse, où elle a soigné une dépression, Charlène de Monaco serait le choc, après l’éclatement d’une sombre affaire, impliquant un confident. Elle est elle-même visée par de sombres accusations.

« Au total, 15 fonctionnaires monégasques, procureurs, juges, policiers et informaticiens, ainsi que six collègues américains », liste le magazine Bunte, qui précise la nature de ce scandale, qui aurait éclaté en mars dernier.

« Ils perquisitionnent les locaux de la paroisse des Oblats de Saint-François de Sales à Monaco, font des démarches auprès de l’archevêché et enquêtent également sur le palais princier. Plusieurs prêtres et le vicaire général Guillaume Paris ont été interrogés par les enquêteurs pendant des heures. En cause, d’incroyables allégations contre Charlène de Monaco, la plus proche confidente et confesseuse de William McCandless ».

Ce dernier est accusé de pédopornographie. Il risque jusqu’à 60 ans de prison aux États-Unis.

Il lui est reproché d’avoir téléchargé des milliers de photos pédopornographiques sur Internet à Monaco et de les avoir apportées aux États-Unis. Certaines photos montreraient des enfants vi*lés et torturés. William McCandless «a été l’un des plus proches confidents de la princesse pendant de nombreuses années. Il porte le titre de conseiller officiel de la mère patrie, siège au conseil d’administration de sa fondation, assiste à l’accouchement de ses jumeaux Jacques et Gabriella (7) et célèbre le mariage de son frère Gareth Wittstock (42). Le père Bill, comme l’appelaient ses paroissiens, fréquentait le palais et y avait également un bureau ».

D’après Bunte, les enquêteurs auraient espéré entendre Charlène de Monaco à ce sujet, mais impossible en raison de son statut. Très protectrice des enfants, elle doit s’en vouloir de n’avoir rien vu. Charlène de Monaco aurait été dupée.

Laisser un commentaire

Close