Close
Charlène de Monaco « mise à l’écart », révélation sur son quotidien en Suisse

Charlène de Monaco « mise à l’écart », révélation sur son quotidien en Suisse

Si Charlène de Monaco se sent si bien dans sa clinique en Suisse, c’est parce qu’elle est bien protégée. Elle serait dans une dépendance de la clinique.

De précisions ont été données par Voici sur cette clinique spécialisée à Zurich, en Suisse, où l’épouse du prince Albert de Monaco est soignée pour épuisement moral et physique, conséquence d’une infection dans la zone ORL.

Charlène de Monaco serait dans une clinique privée « ultra sélecte et confidentielle », mais elle serait aussi dans une dépendance à part.

Elle ne serait pas mélangée avec les autres patients. Elle serait un peu à part.
«Elle se sent protégée et elle s’y sent bien », rapporte une source, citée par le magazine Voici, qui affirme dans son numéro daté du 25 février que la princesse refusait de revenir sur le Rocher.

Dans cette clinique, elle aurait à sa disposition « deux dames de chambres et deux gardes du corps ».

« Par ailleurs, son assistante personnelle est à sa disposition et fait des allers-retours entre la Suisse et Monaco », indique ce proche.
L’épouse du prince Albert serait dans une situation paradoxale, à la fois seule et bien tournée.

Laisser un commentaire

Close