Close
Charlène de Monaco ménagée à Roc Agel, elle fait face à des crises d’épilepsie

Charlène de Monaco ménagée à Roc Agel, elle fait face à des crises d’épilepsie

Si Charlène de Monaco est ménagée, c’est non seulement à cause de son épuisement moral et physique, mais aussi en raison d’épilepsie non récidivante. Elle serait constamment surveillée. Elle se reposerait avec sa famille à Roc Agel.
Ici Paris, qui reprend une révélation du magazine sud-américain You, rappelle dans son édition du 25 mai que l’épouse du prince Albert de Monaco a été victime d’une crise d’épilepsie après avoir subi une greffe osseuse. « Une épilepsie de si haute intensité que la jolie sportive se serait évanouie ».

« Cette pathologie, chronique ou non, qui touche rien qu’en France quelque 600 000 personnes, se manifeste, selon l’Institut du cerveau, par une hyperactivité des cellules nerveuses, les neurones du cortex cérébral », précise l’hebdomadaire.
Et pour Charlène de Monaco, cette opération, celle d’une d’une grosse osseuse, a été éprouvante. La maman de Jacques et Gabriella n’a pas pu se reposer comme elle voulait.

« Loin de ses enfants, la princesse subissait beaucoup de pression, avec la conscience que les regards du monde entier étaient braqués sur elle, augmentant son stress », précise la publication.

Face à cette pathologie, Charlène de Monaco serait ménagée, et la reprise complète de ses activités ne serait pas pour tout de suite.

D’après Ici Paris, la famille « aurait d’ailleurs déserté ses appartements privés au palais pour la ferme de Roc Agel, véritable havre de paix niché dans une forêt d’ormes et de pins dans l’arrière-pays ».

Laisser un commentaire

Close