Close
Charlène de Monaco, «dans l’enfer des violences conjugales», selon Ici Paris

Charlène de Monaco, «dans l’enfer des violences conjugales», selon Ici Paris

Charlène de Monaco, «dans l’enfer des violences conjugales», titre le magazine «Ici Paris », qui offre une nouvelle fois sa Une à la princesse du Rocher.

«Nuit de terreur, des cris, des coups, une arrestation, une garde à vue, et un peuple encore sous le choc», indique dans un premier temps l’hebdomadaire people, avant de préciser un peu plus loin que l’épouse du prince Albert n’a qu’un lien indirect avec ces violences conjugales.

Il s’agit de Byron Kelleher, un joueur de rugby à XV neo-zélandais et proche ami du couple princier, qui avait été placé la semaine dernière en garde à vue pour «dégradations et violences conjugales ».
Il avait été arrêté devant son domicile en état d’ivresse.

L’amitié de Charlène de Monaco et Byron Kelleher avait été ruinée par les rumeurs, rapportait il y a trois ans «Paris Match». L’ex star de Rugby était supposé avoir eu une liaison avec la princesse.

Ici Paris

« Ce bon vivant francophile est un ami de longue date d’Albert, un des rares proches du prince à être Charléno-compatible. Il vient du monde du sport, il est drôle, franc et direct. Invité à leur mariage, il est devenu un ami du couple et passe souvent des vacances avec eux. C’est à la demande du prince qu’il accompagne parfois Charlène a des événements caritatifs », rapportait Paris Match, expliquant que dans l’entourage du prince, « on s’interroge sur l’origine de cette rumeur conçue pour être la plus blessante possible ».

«Byron Kelleher est un des rares liens de Charlène avec le monde extérieur et la vie normale. La confiance que lui porte le prince et la princesse en irritent certains au palais, on voudrait l’écarter, on ne s’en prendrait pas autrement », confiait une source.

Laisser un commentaire

Close