Close
Charlène de Monaco, l’aura de Grace plane sur le palais

Charlène de Monaco, l’aura de Grace plane sur le palais

Suite à son mariage avec le prince Albert de Monaco, Charlène de Monaco avait du mal à supporter la comparaison avec la princesse Grace, rappelle ‘Paris Match’, qui consacre un dossier à la princesse du Rocher qui a connu le 10 janvier dernier pour la première fois les joies de la maternité.

C’était certainement ‘le plus grand défi’ de l’ex nageuse, qui a fait son entrée dans la famille princière il y a trois ans.

Le plus grand défi de Charlène de Monaco ‘était de prendre la succession’ de la princesse Grace, confirme l’hebdomadaire.
‘Ce fut sans doute là son plus grand défi : prendre la suite d’une figure de légende, dont l’aura continue à planer sur le palais. Cela ne sert à rien de comparer deux personnes’, a longtemps répété Charlène de Monaco’, insiste la publication.

‘Pourtant, les ressemblances ne manquent pas, même blondeur, même engagement caritatif, même détermination à conquérir un Rocher qui leur est étranger. Mêmes débuts difficiles jusqu’à l’arrivée de leurs premiers nés’, glisse ‘Paris Match’.

Mais depuis la confirmation de sa grossesse en mai dernier, l’épouse du prince Albert ‘assume pleinement cette comparaison’.
‘L’évocation du souvenir de Grace me ramène à ce qui est essentiel : être à la fois une femme forte et aimante, assidue à la tâche et dévouée à la famille’, a-t-elle indiqué.

Laisser un commentaire

Close