Close
Charlène de Monaco, larmes au palais, triste révélation sur son quotidien

Charlène de Monaco, larmes au palais, triste révélation sur son quotidien

En raison de la maladie de son mari, Charlène de Monaco aurait beaucoup pleuré, craignant de le perdre après qu’il a été diagnostiqué avec le Covid-19. Mais heureusement, il s’en est sorti.

Le magazine Echo Der Frau revient dans son numéro daté du 31 mars sur la manière dont la première dame du Rocher a composé avec la maladie de son mari, qui s’est battu ces derniers jours contre le coronavirus qui a gâché leurs vacances à Courchevel.

Mais heureusement, il a réussi à s’en remettre. Le palais a confirmé ce 1er avril cette heureuse nouvelle. Le prince est sorti d’affaire, même s’il demeure toujours en isolement. Pas question de prendre des risques avec ses adorables jumeaux, Gabriella et Jacques, et épouse, Charlène, isolés dans le domaine « campagnard « de la famille Grimaldi à Roc Agel, sur les hauteurs de la principauté.

« Le palais compte des centaines de pièces. (…) Bref, l’isolement ne sera pas difficile pour le prince », rapporte le magazine allemand, qui affirme Charlène de Monaco terrifiée pour son mari dont l’état était fragilisé par une pneumonie contractée l’an dernier.

« Elle a beaucoup pleuré, indique une source proche de la famille royale. « Albert est tout pour elle, non seulement un mari et le père de ses enfants, mais aussi un ami, un confident ».





Laisser un commentaire

Close