Close
Charlène de Monaco, la piste de la tumeur, l’extrême courage de prince Albert

Charlène de Monaco, la piste de la tumeur, l’extrême courage de prince Albert

Une tumeur cancéreuse serait-elle en cause dans l’éloignement de Charlène de Monaco ? Un média italien alimente cette piste, pourtant balayée d’un revers de main par le prince Albert.

« Charlène de Monaco, la piste de la tumeur », a titré un site italien, reprenant une rumeur colportée par Oggi, avant de saluer l’extrême courage du prince Albert de Monaco, une épaule et un soutien de tous les instants à son épouse.

Fort heureusement, cette piste de cancer, – de maladie incurable – a été démentie par le prince Albert de Monaco, qui a pris la parole dans Paris Match en novembre dernier.
«Je veux insister là-dessus car je connais les rumeurs, la princesse ne souffre d’aucune maladie grave ou incurable. Ce n’est pas davantage, un problème de couple », a-t-il déclaré.

Le prince souverain a précisé que les déboires actuels de la princesse, soigné à l’étranger, sont la conséquence de ses quatre opérations subies en Afrique du Sud à cause d’une infection ORL.

Dans Paris Match, le prince Albert ne s’était cependant pas exprimé sur la piste évoquée par le magazine Voici, celle d’une addiction aux antalgiques et aux somnifères.

«Et des soucis ORL, qu’elle a, de manière chronique, sont venus aggraver la situation », a indiqué la publication.

Durant son séjour en Afrique du Sud, Charlène de Monaco aurait fait une décompensation, un épisode psychotique au cours duquel une personne perd tout contact avec la réalité, et peut même être victime de bouffée délirante ».

Laisser un commentaire

Close