Close
Charlène de Monaco « les Jeux Olympiques », le moment le plus fort

Charlène de Monaco « les Jeux Olympiques », le moment le plus fort

Charlène de Monaco a nourri comme ambition de participer au Jeux Olympiques, et de représenter son pays, l’Afrique du Sud. Et elle a réussi à arriver à ses fins à force de persévérance a-t-elle confirmé dans le cadre d’un entretien accordé à Radio Monaco.
« J’ai continué à nager », confie l’épouse du prince de Monaco, souvent visée par les rumeurs de grossesse.
« Je nourrissais l’ambition de participer aux Jeux olympiques. Pendant mon adolescence je m’entraînais de 4 à 6 heures par jour. Je me levais à 4 h 20, il fallait que je sois dans la piscine à 5 h. Il fallait persévérer, nager 6 km pour participer aux compétitions », poursuit-elle.
Et c’est en 2000, à Sydney qu’elle a réussi à atteindre son objectif. Elle évoque ce moment comme l’un des plus intense de sa vie.
« Le moment le plus fort a été d’entrer dans le stade. J’ai eu le sentiment d’atteindre mon but », fait savoir la princesse de Monaco qui a passé une bonne partie de son enfance à Bulawayo au Zimbabwe. « Il y a des souvenirs qui me sont chers de ma vie au Zimbabwe avec mes parents qui m’emmenaient dans les fermes pour voir les rhinocéros, les éléphants, la savane. Je suis partie à 12 ans en Afrique du Sud », précise-t-elle.

Laisser un commentaire

Close