Close
Charlène de Monaco « isolement », bonheur brisé par une étrange angoisse

Charlène de Monaco « isolement », bonheur brisé par une étrange angoisse

Retranchée dans son palais depuis plusieurs semaines, Charlène de Monaco souffrirait d’une étrange angoisse comme une partie de la population. L’éventualité d’une grossesse n’expliquerait pas « sa disparition ».

Le prince Albert de Monaco a fait une apparition remarquée le week-end dernier à l’occasion du tournage d’un court métrage signé Claude Lelouch, avec en vedette le pilote monégasque Charles Leclerc. Une photo est diffusée par Voici dans son édition du 29 mai.

Si Pierre Casiraghi et Beatrice Borromeo ont été repérés aux côtés du prince souverain monégasque, on ne peut pas en dire autant de Charlène de Monaco, qui ferait partie des personnes trouvant le déconfinement angoissant.
« Pour une partie significative de la population, la
levée du confinement a porté un dur coup au moral ! », a précisé cette fois le Parisien.

« Pour les personnes fragiles, il y a la peur de la rue. Dans leur maison,
elles se sentent protégées du virus. Ce qui perturbe encore plus, c’est que la crise va durer
longtemps », avance Christian Clot, une spécialiste de la question.
Le nom de Charlène de Monaco n’a pas été cité explicitement, mais en raison de son isolement inattendu, l’éventualité d’elle soit aux prises avec cette étrange angoisse n’est pas exclue.

Laisser un commentaire

Close