Close
Charlène de Monaco internée à l’étranger – la véritable raison de son mal-être en principauté

Charlène de Monaco internée à l’étranger – la véritable raison de son mal-être en principauté

Si Charlène de Monaco n’a jamais réussi à trouver sa place en principauté, c’est à cause de la barrière de la langue. Caroline de Monaco, perçue comme sa rivale, n’y serait pour rien.

La barrière de la langue a contrarié la bonne entente entre l’épouse du prince Albert de Monaco et les Monégasques. Originaire d’Afrique du Sud, la maman de Jacques et Gabriella aurait été bloquée par la barrière de la langue, explique une spécialiste royale, citée par le média britannique The Express.

Maddalena Mastrostefano, une observatrice avisée des familles royales européenne, a été interrogée sur Charlène de Monaco.

Elle a quitté la principauté, quelques jours à peine après son retour d’Afrique du Sud, où elle s’était isolée durant huit mois à cause d’une infection ORL.
Aux prises avec une fatigue extrême, Charlène de Monaco est soignée à l’étrange, peut-être dans un centre spécialisé en Suisse.

« Nous avons vu récemment le prince Charles et la duchesse de Cornouailles entreprendre des tournées, une en Jordanie et en Égypte », explique-t-elle. « Le prince William et Kate ont entrepris un voyage le Pakistan, ce qui était difficile puisqu’ils devaient porter des gilets pare-balles.

« Cela fait partie de leur devoir, la promotion de leur propre pays à l’étranger », poursuit—elle avant d’évoquer le cas de la princesse monégasque.
« Il y avait une barrière de la langue, elle n’avait pas été entendue parler français depuis très longtemps, jusqu’au fameux discours dans lequel elle disait à son mari : ‘Tu es le Prince de mon cœur », explique-t-elle.

Laisser un commentaire

Close