Close
Charlène de Monaco s’inquiète pour son père, les nouvelles ne sont pas bonnes

Charlène de Monaco s’inquiète pour son père, les nouvelles ne sont pas bonnes

En plus du procès en reconnaissance de paternité visant le prince Albert, Charlène de Monaco composerait aussi avec autre tracas, celui des ennuis de santé de son père, Michael, qui serait très fragilisé.

Il avait d’ailleurs été opéré du dos, une intervention délicate sur laquelle Charlène de Monaco avait brisé le silence l’an dernier. C’était la raison de sa discrétion en 2019.

Les nouvelles venues d’Afrique du Sud ne seraient pas « bonne », à cause du variant sud-africain du Covid-19, qui inquiète les autorités.

« Le pays sort à peine de sa première vague. Laminé. Officiellement, l’épidémie a fait 17 000 morts, en réalité beaucoup plus », le biologiste
Laurent Kbaier dans « Le Parisien ». C’est avec soulagement que les épidémiologistes voient arriver l’été austral, synonyme de moindre circulation virale. Sauf qu’à Mandela Bay, dans la province de Cap-Est (sud du pays), les contaminations grimpent mystérieusement ».
France Dimanche évoquait les angoisses de Charlène de Monaco pour son père
Michael Wittstock, âgé de 73 ans, qui vit à Benoni, dans la banlieue de Johannesburg.

Il est tombé gravement malade. « Cet ancien rugbyman, fan de boxe, a dû subir en urgence, une lourde et délicate opération du dos. Ne pas pouvoir se rendre au chevet de cet être adoré a sans doute été l’épreuve de trop pour la princesse, dévorée d’inquiétude », glissait la publication dont le propos est conforté par l’intéressée.

«Ma famille et mes amis me manquent et je suis triste car je ne peux pas être là pour eux.»

Laisser un commentaire

Close