Close
Charlène de Monaco, humiliation publique – sa terrible revanche avec Bernard Arnault

Charlène de Monaco, humiliation publique – sa terrible revanche avec Bernard Arnault

Si Charlène de Monaco, heureuse maman des adorables Gabriella et Jacques, est remontée contre la maison Hermès qui l’aurait humiliée selon Paris Match, avec Bernard Arnault, le grand patron de LVMH, propriétaire notamment de Dior, tout va pour le mieux.

Une photo publiée sur les réseaux sociaux et reprise il y a peu confirme que leur bonne entente et leur complicité.

Et Charlène de Monaco ne serait sans doute pas réticente à s’afficher en Dior.
L’humiliation publique subie par la princesse de la part de maison Hermès a été rappelée en septembre dernier.

L’hebdomadaire s’interrogeait sur la raison pour laquelle la première dame du Rocher ne « sourit pas ».

Les vipères du palais n’auraient pas facilité son intégration.
« les commérages blessants s’intensifient », suite à l’officiation de sa belle histoire avec le prince Albert.

« Monaco est un village peuplé de requins et de vipère », a dénoncé Charlène de Monaco, qui a subi une humiliation à l’occasion du vernissage de l’exposition Grace Kelly au Grimaldi Forum.

Son avenue avait retardée pour une étrange raison : « Le temps pour la maison Hermès de remettre aux ‘vraies’ princesses Caroline et Stéphanie, deux sacs Kelly ».

Aucun cadeau n’est prévu pour elle, sinon d’accéder au premier cercle », précisait Paris Match.

Voir cette publication sur Instagram

Smiling to Mr Arnault.

Une publication partagée par The Royal Couturier (@royalcouturier) le

Laisser un commentaire

Close