Close
Charlène de Monaco fugueuse, de retour en Afrique pour de bon ?

Charlène de Monaco fugueuse, de retour en Afrique pour de bon ?

Très discrète depuis plusieurs semaines, Charlène de Monaco est présentée comme une princesse fugueuse, désormais installée en Afrique, du prince Albert et leurs jumeaux Gabriella et Jacques.

Après le magazine « Public » en mai dernier, la version australienne de « Woman’s Day » s’intéresse à la princesse du Rocher non pour revenir sur sa compagne contre le braconnage des rhinocéros, sa grande croisade, mais surtout pour alimenter des soucis avec le prince Albert, qui s’est beaucoup impliqué avec leurs jumeaux de six ans durant son absence.

L’ancienne nageuse née au Zimbabwe a choqué ces derniers mois «  avec ses actes erratiques », indique le magazine australien, en référence au style punckette rock » de la princesse.

Ce changement de look est présenté comme un signe de rébellion contre son mari.
«C’est la coupe de cheveux la moins royale de l’histoire royale de Monaco », a indiqué une source s’exprimant sous couvert d’anonymat, faisant même cas d’une crise de la quarantaine.

«Elle essaie clairement de faire le point sur sa vie. C’était le premier signe que les relations entre le prince et Charlène ne sont pas au beau fixe et que peu de choses se sont améliorées depuis », indique cet intime.
C’est en juillet que le prince Albert et Charlène de Monaco célébreront leurs dix ans de mariage.

Laisser un commentaire

Close