Close
Charlène de Monaco, «fausse-couche », précision sur ce « drame » qui la hante

Charlène de Monaco, «fausse-couche », précision sur ce « drame » qui la hante

Maman de jumeaux Gabriella et Jacques qu’elle a retrouvés après des mois d’absence à cause de quelques ennuis de santé, Charlène de Monaco aurait été victime d’une « fausse-couche ».

Sur les photos prises quelques mois avant son départ en Afrique du Sud, où elle s’était longtemps isolée, l’épouse du prince Albert de Monaco affichait des rondeurs suspectes.

Et un photo prise à l’époque, la princesse Charlène affichait des kilos. Elle se rendait avec l’homme de sa vie au Noël des Enfants. C’était fin 2019, un an avant la crise sanitaire.
Elle est publiée cette semaine par le magazine Point de Vue, qui revient sur son retour, après avoir réussi à en finir de son épuisement profond, à la fois physique et émotionnel.

Cette fausse-couche a été alimentée par Lady Christa Mayrhofer-Dukor, une cousine très impudique de la princesse Grace, qui a pris la parole lors d’un entretien accordé au magazine italien Oggi.

Si ce drame devait se confirmer, l’épouse du prince Albert de Monaco ne serait la seule membre de la famille princière de Monaco à y avoir été confrontée.
C’était aussi le cas de la princesse Grace en 1967 alors qu’elle assistait à l’Exposition universelle de Montréal.

« Elle perdrait cependant le bébé quelques heures plus tard et, à l’hôpital québécois, apprendrait qu’il n’y aurait plus de grossesse possible. Stéphanie resterait la benjamine de la famille », faisait savoir sa biographe Sophie Adriansen, dans son ouvrage « Une Américaine à Monaco ».

Laisser un commentaire

Close