Close
Charlène de Monaco face à un grand défi, virer sa rivale du Palais, une mission impossible

Charlène de Monaco face à un grand défi, virer sa rivale du Palais, une mission impossible

Charlène de Monaco compose tant bien que mal avec les ennuis de santé. Elle a d’ailleurs subi une quatrième opération dans la sphère ORL. Elle ne serait tirée d’affaire et son grand retour au Palais risque d’être compliquée.

D’après le magazine allemand 7 Tage, la maman de Jacques et Gabriella serait confrontée à un grand défi, celui de récupérer sa place qui serait déjà occupée par d’autres.

Il est fait référence non seulement à Sharon Stone, mais aussi à Carole Coste, l’ex du prince Albert et mère de son fils Alexandre, qui n’a pas hésité à lui briser le cœur alors qu’elle était au fond du seau. Une interview à charge a été publiée par Paris Match.

Caroline de Monaco a aussi été évoquée. Il serait difficile à écarter. De point de vue protocolaire, son statut de princesse royale d’Hanovre est supérieur à celui de sa belle-sœur.

« Même ses jumeaux ont maintenant trouvé une personne qui puisse s’occuper d’eux au quotidien en la princesse Caroline », indique la publication.
Et de préciser que si l’ancienne nageuse s’est affichée sur les réseaux sociaux avec diadème offert par le prince Albert à leur mariage, ce serait pour rappeler sa position.

« Mais il est peut-être trop tard pour cela. Car la vie au Palais a évolué en six mois – et le vide laissé par Charlène se réduit de plus en plus ».

La princesse Charlène avait par ailleurs déjà été mise en garde par Stéphane Bern dans un long article paru en juillet dernier dans Paris Match. Elle ne serait jamais tranquille, même s’elle recouvre sa liberté et s’installe définitivement en Afrique du Sud, le pays ancestral de son adolescence.

«En provoquant la rupture, Charlène perdrait tout ce qu’elle a dit avoir de plus cher. Même sa liberté recouvrée serait un trompe-l’œil, son destin singulier ne pouvant cesser d’attirer la curiosité », écrit le spécialiste des têtes couronnées.

Laisser un commentaire

Close