Close
Charlène de Monaco exilée en Corse, pacte conclu avec Albert de Monaco

Charlène de Monaco exilée en Corse, pacte conclu avec Albert de Monaco

Si Charlène de Monaco a pris la décision de se réfugier en Corse, où elle serait retranchée depuis quelques semaines, ce serait à la suite d’un pacte conclu avec son mari, le prince Albert de Monaco.

«Nouveau rebondissement dans l’affaire qui agite la principauté monégasque depuis plus d’un an », rapporte le magazine Closer ce 15 avril, avec en Une Ophélie Winter en plein déboires, et supposée avoir été demandée dans les années 90’ en mariage par le souverain monégasque.

C’est en mars dernier que la maman de Gabriella et Jacques a fait son grand retour sur le Rocher après quelques mois d’absence pour cause de maladie. Elle a été soignée pour épuisement moral et physique à l’étranger, peut-être en Suisse.
Et quelques semaines plus tard, elle était repérée très amaigrie et en blonde platine sur le tarmac de l’aéroport de Nice, supposément « pour rallier la Suisse, Berne, afin d’honorer un rendez-vous médical ».

En réalité, il n’en serait rien ! D’après le quotidien italien du Corriere della Sera, Charlène de Monaco n’aurait jamais rejoint nos voisins helvètes, et « aurait finalement mis le cap sur la Corse ! », rappelle le magazine Closer, avant d’évoquer une entente entre la princesse et l’homme de sa vie.
«  Cet exil, FRUIT D’UN PACTE CONCLU AVEC SON MARI ALBERT II, lui laisserait une grande liberté de mouvement avant de retrouver ses engagements… et sa famille ». Ce serait sa façon de la protéger.

Laisser un commentaire

Close