Close
Charlène de Monaco exclue par Albert d’une fête de famille, nouvelle humiliation

Charlène de Monaco exclue par Albert d’une fête de famille, nouvelle humiliation

Après la fuite d’éléments d’un prétendu contact de mariage, Charlène de Monaco vient de subir une nouvelle humiliation. Elle serait exclue d’une fête familiale.

Après la divulgation du prétendu contrat de mariage avec le Prince Albert (64 ans) par le magazine Voici, la première dame serait confrontée à une nouvelle humiliation.

Comme le rapporte le magazine allemand « Bunte », repris par Bild, la princesse serait indésirable au sein du comité Grimaldi, qui organise les célébrations du 100e anniversaire du prince Rainier († 81) en mai 2023.

« En 2023, les 100 ans du Prince Rainier seront célébrés à Monaco », indique la publication. Et d’après le magazine allemand, Charlène de Monaco n’aurait pas sa place, contrairement aux autres membres de la famille dont les princesses Caroline et Stéphanie. Une mise à l’écart ?

Par ailleurs, le magazine Ici Paris cette fois, Charlène de Monaco serait parvenue à terrasser sa dépression après des soins dans une clinique privée en Suisse.

« En Suisse, elle goûte à une vie insouciante et aurait noué de nouvelles amitiés. Elle s’adonne au sport, s’aménage des plages de shopping, fait de la méditation et a retrouvé le sommeil et le plaisir de faire des grasses matinées », a rapporté la publication. En mettant les points sur les i avec Albert II, elle promet de se donner à fond pour faire rayonner Monaco. À mi-temps ».

Laisser un commentaire

Close