Close
Charlène de Monaco et Charlotte Casiraghi, lourd ressentiment au gala de la fête Nationale (photo)

Charlène de Monaco et Charlotte Casiraghi, lourd ressentiment au gala de la fête Nationale (photo)

Après s’être évités durant quelques mois, Charlotte Casiraghi et sa tante, Charlène de Monaco, avaient enfin fait la paix, et se sont retrouvées lors d’une soirée de gala, organisée à l’occasion de la fête nationale. Mais l’ambiance ne semblait pas chaleureuse.

Des frictions entre les deux princesses étaient alimentées par le magazine «Paris ».

La femme de Dimitri Rassam et sa mère, Caroline de Monaco, auraient reproché à la première dame monégasque de les avoir éloignées de Gabriella et Jacques après son retour sur le Rocher, la suite d’une longue absence. Elle était coincée en Afrique du Sud, à cause d’une infection ORL.

«Pour elles, c’était normal. Mais, à son retour, Charlène a voulu reprendre la main et les tenir loin de ses enfants », avait balancé une source proche de la famille princière de Monaco, qui a décidé de prendre la parole sous couvert d’anonymat. « De quoi leur faire ressentir une certaine injustice et ancrer peut-être un lourd ressentiment».

Mais les rapports se sont apaisés et une apparition commune de l’ensemble du clan le confirme.
En revanche, pendant la soirée, Charlotte Casiraghi n’aurait pas adressé la parole à tante apparue souriante, ce qui est assez rare.
L’apparition de Charlotte Casiraghi a suscité de nombreuses réactions positives, et sa beauté a été saluée.
« Magnifique », « Charlotte inégalée », « magnifique, elle ressemble à sa mère ».

Laisser un commentaire

Close