Close
Charlène de Monaco – environnement toxique – condition pour croiser Caroline à la Fête Nationale

Charlène de Monaco – environnement toxique – condition pour croiser Caroline à la Fête Nationale

Charlène de Monaco serait forcée de faire une apparition avec sa belle-sœur, la princesse Caroline. Des retrouvailles seraient pourtant programmées pour le 19 novembre à l’occasion de la fête nationale monégasque. Le prince Albert serait à la manœuvre.

L’an dernier, la maman de Jacques et Gabriella aurait envisagé de se rendre à cette fête nationale. Une condition aurait cependant été posée. Pas question de croiser Caroline de Monaco.

«Elle a accepté de venir en posant ses conditions, à commencer par la plus vitale pour elle : d’accord pour assister aux représentations officielles, mais avec l’assurance que Caroline, avec qui ça a toujours été tendue et compliqué, n’y soit pas », rapportait le magazine Voici.

Et à l’époque, le prince Albert aurait demandé à sa sœur ainée de ne pas se rendre à cet événement, mais celle-ci aurait refusé. Pas question de céder, surtout que son clan est imposant au Palais.
Et ce propos est confronté par le magazine Freizeit Vergngen, que le conflit entre les deux belles-sœurs ne serait pas réglé.

Encore vulnérable, Charlène de Monaco pourrait faire encore l’impasse sur cet événement. En réalité, ce serait pour éviter le face-face avec son influente belle-sœur.
Cette rumeur se dégonfle en partie !
Le prince Albert était en effet parvenu à réunir les deux princesses le 28 septembre dernier.

Elles ont fait une apparition à l’occasion d’un événement annonçant les cérémonies commémorant le centenaire de la naissance du Prince Rainier III au Palais Princier.
« L’année 2023 permettra de célébrer sa mémoire, de faire découvrir son œuvre aux jeunes générations et de se souvenir de l’homme qui a consacré sa vie au service de la Principauté », précisait le Palais.

Laisser un commentaire

Close