Close
Charlène de Monaco en rogne contre Victoria de Suède, un vieux différend exhumé

Charlène de Monaco en rogne contre Victoria de Suède, un vieux différend exhumé

Si Charlène de Monaco est supposée ne pas être appréciée par Caroline de Monaco, sa belle-soeur, c’est que celle-ci aurait espéré que son frère, le prince Albert de Monaco, unisse sa destinée à celle de la princesse Victoria.

Cette dernière aurait fait du charme durant des années.

«Elle lui sourit, rit à chacune de ses blagues. Et quand elle l’embrassa sur la joue, elle rougit même un peu. Vous ne connaissez pas vraiment la princesse héritière Victoria de Suède comme ça ! Qui l’a apparemment transformée en adolescente ici ? », s’interroge la version allemande de In Touch, avant de préciser qu’elle était tombée non seulement sous le charme du Prince Haakon de Norvège, mais aussi du prince Albert de Monaco.

C’était avant que celui-ci n’unisse sa destinée à celle de Charlène de Monaco.
Et la princesse Caroline de Monaco aurait espéré un mariage avec une tête couronnée pour son frère, occasion de faire accéder la principauté dans une autre dimension.

Mais les choses ne seraient pas passées comme prévu, croit savoir le média allemand.

Ce propos serait en partie mis en doute dans l’ouvrage « Albert II de Monaco, l’homme et le prince », où il est rappelé que la princesse Caroline de Monaco était très impliqué dans le mariage de son frère. Elle gérait tout, et elle était même obligé de jouer les méchantes.

«Il régnait à l’époque un épisode de Monaco Fever, tout le monde voulait participer, avoir un rôle à jouer, racontait Caroline dans cet ouvrage, écrit par Isabelle Rivère et Peter Mikelbank.

« Avec Charlène, nous en riions beaucoup. Mais ils se perdaient parfois un peu tous les deux dans ces turbulences, tant ils étaient désireux de ne froisser personne. Pour moi, l’enjeu n’est pas le même. Nous avions l’habitude de nous réunir à la maison, je leur disais : ‘OK, j’irai trouver untel ou untel et je lui dirai moi-même que ce qu’il demande n’est pas possible. De cette manière, vous resterez les gens gentils et charmants que vous êtes, et moi je serai la méchante », disait-elle.

Laisser un commentaire

Close