Close
Charlène de Monaco évite l’empoisonnement – décision saluée par le prince Albert

Charlène de Monaco évite l’empoisonnement – décision saluée par le prince Albert

Charlène de Monaco partagerait désormais son temps entre la principauté et la Corse, où elle poursuivrait sa convalescence. Le prince Albert de Monaco aurait mis à sa disposition son jet privé. Mais cette fois, pas question de prendre des risques. Dans le passé, un empoisonnement aurait été frôlé.

« Empoisonné, le souverain a failli l’être au sens propre du terme », avait rapporté le magazine France Dimanche. Cet épisode trouble est exhumé par le magazine Gotha.

Il s’agit de cette décision de la préfecture de la Seine-Saint-Denis, qui avait fait « fermer boutique à un traiteur haut de gamme », qui fournissait le Albert et Charlène de Monaco.
La direction de la consommation avait en effet fait état de la présence de « nuisibles dans les cuisines souris, blattes mouches absence de gestion de durée de vie des denrées ».

Le fermeture immédiate a été décidée et pour cause ! Le continuation de l’exploitation de cette société qui comptait parmi ses clients le couple princier aurait fait courir « un risque grave de santé publique ».

« Or le prince avait l’habitude de faire appel à ce traiteur destiné aux VIP pour lui et ses hôtes de marque On imagine l’impact négatif sur la principauté tout entière si ce beau monde s’était retrouvé malade. Car l’image de Monaco est l’une des préoccupations constantes d’Albert ».
Et depuis, plus aucun risque n’est pris. Les fournisseurs seraient triés sur le volet.

Par ailleurs, le magazine Neue Blatt passerait son temps entre la Corse, et Roc Agel, le domaine agricole des Grimaldi.

Laisser un commentaire

Close