Close
Charlène de Monaco, dépression respiratoire, de coma, ce médicament à l’origine de ses maux

Charlène de Monaco, dépression respiratoire, de coma, ce médicament à l’origine de ses maux

Les ennuis de santé actuels de Charlène de Monaco seraient peut-être en partie liés aux effets indésirables d’un cocktail de médicaments, auquel elle serait accro depuis neuf ans.

Soignée dans une clinique spécialisée de Zurich, la maman de Jacques et Gabriella serait dépendante depuis neuf ans à un dangereux cocktails de somnifères, Stilnox, Imovane, et dérivés de Carfentanil.
«Tout a commencé par des anti-douleurs pour soigner une vieille blessure. Et puis au fil du temps, parce qu’elle n’arrivait pas à dormir, elle est tombée dans un cercle vicieux », a rapporté en novembre dernier le magazine Voici.

Le Stilnox est un analgésique assez puissant qui peut provoquer des difficultés respiratoires (dépression respiratoire), de coma et peut mettre votre vie en danger.

« L’augmentation de l’anxiété, agitation, agressivité, confusion des idées, hallucinations amnésie antérograde », font aussi partie des effets indésirables de ce médicament évoqué par le magazine Voici.

Cette dépendance de Charlène de Monaco serait couplée à des problèmes ORL, qu’elle aurait de manière récurrente. Elle souffrirait aussi de troubles alimentaires.

En entretien avec le magazine Vanity Fair, Charlène de Monaco évoquait une très vieille blessure qu’elle s’était faite durant son enfance.La maman de Jacques et Gabriella se prenait pour Zorro.
« Un jour – j’avais 7 ans – que je cavalais avec le manteau noir et la fausse épée de mon idole quand je suis tombée et me suis cassée le bras en six endroits. Pour la rééducation musculaire, je me suis inscrite à un cours de natation », confiait-elle.
L’épouse du prince Albert de Monaco s’était aussi blessée à l’épaule durant ses années de championne de natation.

Laisser un commentaire

Close